Technopôle Borj-Cedria

Route Touristique de Soliman Tunisie

Contact

+216 79325122

Ouverture

Lun-Ven: 8.30 am à 4.30 pm

Laboratoires

Chef Laboratoire

Prof. Amor HAFIANE

Email:amor.hafiane@certe.rnrt.tn

Contact

CERTE Technopole de Borj-Cédria Route touristique de Soliman BP n° 273 Soliman 8020 (Tunisie)

Tél : +216 79 325 122

Fax: +216 79 325 802

Email : webmaster@certe.rnrt.tn

Laboratoire Eau, Membranes et Biotechnologies de l’Environnement (LR15CERTE04)

Le Laboratoire  Eau, Membranes et biotechnologies de l’environnement  est un nouveau laboratoire qui a été créé en 2015, il a pour objectifs essentiellement la recherche dans le développement de technologies innovantes et propres comme la séparation membranaire et la phyto-épuration.
Le laboratoire a pour mission de promouvoir ces technologies au profit des industriels et divers acteurs de l’eau. Actuellement, ces technologies ont pris de l’ampleur   face   aux méthodes classiques de traitement des eaux. Ainsi les techniques membranaires telles que l’osmose inverse, la nanofiltration, l’électrodialyse et l’ultrafiltration remplacent progressivement les techniques conventionnelles de traitement des eaux usées urbaines et industrielles que ce soit pour le traitement secondaire que le tertiaire.




Thèmes de Recherches

  • – Distillation membranaire
  • – Cristallisation membranaire
  • – Nanofiltration

 

Objectifs

Les objectifs des projets de recherche, qui sont menés par une équipe de chercheurs de diverses spécialités (chimie, biologie, microbiologie et génie chimique,) au sein du laboratoire, s’articulent autour d’une approche pluridisciplinaire et multi-échelle via :

  1. l’élaboration et le développement de nouvelles membranes et la mise en œuvre de celles-ci dans le traitement de différents types d’effluents (urbains, industriels)
  2. l’application de procédés membranaires comme le bioréacteur à membrane  (MBR) pour le traitement des eaux usées et la distillation membranaire pour l’élimination de micropolluants même à l’état de traces ;
  3. la mise au point de procédés hybrides par le couplage de membranes avec des techniques conventionnelles (biologiques,  physico-chimiques,  etc.)  et  avec  des  systèmes récents  de traitement par macrophytes pour application en traitement de différentes eaux usées.

Demande de Devis

Envoyer